Réglementation Thermique

  1. Isolation Thermique Onip -
  2. Réglementation Thermique

Energie, climat… préserver votre avenir…

Maîtriser les dépenses d’énergie, c’est d’abord faire des économies, en diminuant les besoins de votre logement et en faisant appel à des équipements performants. C’est aussi utiliser les énergies renouvelables (soleil, vent, l’eau et la biomasse). Cela permet également de limiter les émissions de gaz à effet de serre qui participent au réchauffement planétaire.

En France, les ménages sont à l’origine de la moitié des consommations d’énergie et des émissions de gaz carbonique, pour se déplacer, chauffer leur logement et leur eau sanitaire. Changer quelques habitudes, mieux équiper son logement, changer la manière de se déplacer : autant de domaines où il est nécessaire de s’investir et d’investir pour mieux maîtriser les dépenses d’énergie.

Pour être efficace dans le domaine de l’habitat, l’effort doit porter à la fois sur les constructions neuves et sur les bâtiments existants.

Bâtiments neufs

Bâtiments existants

Je construis

Je fais des travaux

Je mets en vente ou en location

REGLEMENTER

* Etude de faisabilité

* RT 2005 (neuf)

* Etude de faisabilité

* RT existant

SENSIBILISER

* DPE construction

* DPE vente

* DPE location

INCITER

* Labels HPE

* Bonus de COS

* Aides financières

* Bonus de COS

* Aides financières

RT : Réglementation Thermique

DPE : Diagnostic Performance Energétique

COS : Coefficient d’occupation des Sols

HPE : Haute Performance Energétique

C’est quoi la réglementation thermique ?

Pour les maisons anciennes, une réglementation thermique encadre les travaux que les particuliers entreprennent dans leur logement. Elle n’oblige pas à les réaliser mais fixe des performances à respecter, en particulier pour diminuer les besoins en énergie d’un logement en l’isolant. C’est ce qu’on appelle la RT dans l’existant applicable depuis novembre 2007. Concernant les maisons neuves, une nouvelle réglementation thermique, applicable depuis septembre 2006, vise à réduire au-delà de 50 % les consommations d’énergie des logements. C’est ce qu’on appelle la RT 2005.

Le diagnostic de performance énergétique, comment ça marche?

Les bâtiments (maisons individuelles, appartements, commerces…) mis en vente et en location doivent disposer d’un « diagnostic de performance énergétique ». Le DPE permet de connaître la consommation estimée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la ventilation ainsi que les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation. Toutes ces données seront indiquées

sur l’étiquette énergie logement (similaire à celle de l’électroménager), répartie en sept classes de A à G, et sur l’étiquette effet de serre, établie sur le même principe. Le DPE comprend également des recommandations et conseils visant à améliorer la performance énergétique.

Concernant l’habitat, une des solutions incontournable est l’isolation thermique par l’extérieur (I.T.E.) qui permet :

–         de réduire les déperditions à travers les parois,

–         de diminuer vos consommations d’énergie de chauffage et / ou de climatisation,

–         d’accroître votre confort,

–         de préserver les ressources énergétiques et donc de limiter les émissions de gaz à effet de serre,

– de traiter un plus grand nombre de ponts thermiques,

–         de ne pas modifier les surfaces habitables

–         de protéger les murs contre les variations climatiques.

Ainsi, l’isolation thermique par l’extérieur est intéressante en termes de protection de l’environnement, de confort et d’économies financières. Une I.T.E. sera toujours associée à une ventilation bien réalisée qui peut être naturelle ou assistée mécaniquement (ventilation mécanique contrôlée [VMC ] hygroréglable, double flux…).